Croix-Rouge Franaise
HCFDC

Accidents majeurs
 
Risque chimique Version imprimable

Introduction :

Il existe une grande variété d’agents chimiques, la plupart ont un emploi industriel, et la chimie moderne est présente dans tous les secteurs de l’activité humaine. Mais certaines substances chimiques présentent des dangers graves pour la santé en cas d’exposition à des doses dépassant les seuils prévus ; par ailleurs certains agents peuvent être synthétisés dans le but de créer des armes chimiques de guerre.

Le risque chimique peut donc être la conséquence d’accidents industriels (accident de site de production, de stockage), de transport de matière dangereuse. Il s'agit dès lors de substances chimiques dites industrielles. Le risque chimique peut également êtes la conséquence d’actes de malveillance mettant en oeuvre des toxiques dits de guerre (substances militaires).

Le risque chimique peut se manifester par

  • Des intoxications respiratoires aigûes ;
  • Des contaminations corporelles entraînant des lésions cutanés ou des brûlures ;

Certains agents de guerre chimique présentent des risques importants de transfert de contamination.

 

Pour diminuer le risque :

Si vous habitez dans une zone industrielle à risque NRBC  :

  • Il est indispensable de vous informer auprès des autorités des dispositions à prendre en cas d’accident ;
  • Faites des réserves d’eau et de nourriture pour au moins 48h, pour vous et votre famille ;
  • Pensez à vérifier régulièrement les dates de péremption de vos réserves ainsi que la validité des piles de votre radio ;
  • Pensez à vous équiper d’une trousse de premiers secours et de catastrophe ;
  • Que vous soyez en situation d’évacuation ou de mise à l’abri, n’oubliez pas de vous munir d’un transistor, de vêtements chauds, de vos médicaments indispensables, de vos papiers personnels et d’un peu d’argent.

Consultez la liste nationale des établissements SEVESO (sites de production à risque) :
http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/xls/liste-Sevesodiffusable06.xls



Que faire si cela arrive :

 

Si vous entendez une sirène d'alerte, une explosion, ressentez une brusque gêne respiratoire, percevez une forte odeur, ou êtes averti de la dipersion d'un agent chimique, dans tous les cas :

  • Enfermez-vous dans le bâtiment le plus proche. Ne pas restez à l'extérieur ou dans un véhicule (pour éviter de respirer des produits toxiques ;
  • Ecoutez les radios publiques (France bleu, France info, France inter) pour connaître les consignes à suivre ;
  • Bouchez les entrées d'air (portes, fenêtres, aérations, cheminées), arrêter la ventilation (pour empêcher des produits toxiques de rentrer dans votre abri) ;
  • Vous éloigner des portes et fenêtres extérieures (pour vous protéger d'une explosion) ;
  • Ne pas fumer : ni flamme, ni étincelle (risque d'explosion) ;
  • Ne pas aller sur les lieux de l'accident (vous iriez au devant du danger) ;
  • Vous lavez en cas d'irritation et si possible vous changer (si vous pensez avoir été en contact avec un produit toxique) ;
  • En cas de gêne respiratoire, appliquez vous un linge mouillé sur le visage ;
  • Ne pas aller chercher vos enfants à l'école (les établissement scolaires ont des consignes de mise à l'abri;
  • Ne téléphonez pas (ne pas encombrez les lignes pour les secours) ;
  • Suivez scrupuleusement les consignes de sécurité des autorités ;
  • Attendez  le signal de fin d'alerte pour sortir.

 

En cas d'accident de transport de matières dangereuses :

  • Donnez l'alerte (18 ou 112) en précisant le lieu, le moyen de transport concerné, le nombre approximatif de victimes, le numéro de produit et le code de danger, la nature du sinistre ;
  • S'il y a des victimes, ne les déplacez pas sauf en cas d'incendie ;
  • Eloignez vous ;
  • Suivez les consignes du précédent paragraphe.

 

Il existe des plans de prévention et de réaction des pouvoirs publics face à tous les types de risques ou de menaces chimiques.

 
< Précédent   Suivant >